Florida Bass : Faits

Florida Bass : Connaissances Basiques

En 1949, comme dit précédemment dans ‘Bass Hybrides’, les biologistes distinguèrent deux sous-espèces de bass à grande bouche: le Nordique (de chez nous, par ailleurs) et le Florida Bass. Mise à part la différence de taille, seulement peu de différences physiques séparent les deux variétés. C’est pourquoi seulement une analyse approfondie permet de les identifier et donc de les différencier sans faute.
Les bass nordiques, originaires de rivières et de fleuves avant d’être pris et déplacés, ont adapté leur existence depuis des décennies aux lacs et aux étangs. Les Florida bass sont, eux, adeptes de lacs peu profonds et pleins de végétation. Les bass ‘‘ Micropterus salmoides salmoides ‘’ les nordiques, donc, possèdent entre 59 et 65 écailles sur la ligne latérale, tandis que les Micro-Machin Floridanus possèdent entre 69 et 73 écailles au même endroit.

La principale raison pour laquelle les bass avec le gène Florida ont été introduit est la suivante: attraper de plus gros poissons. En plus de grandir plus vite, et mieux, les Florida ont une plus grande espérence de vie. Il s’est avéré que les croisements (Bass F1 etc) ont aussi une plus grande longévité et une robustesse enviable ! [‘bass hybrides’ ]

L’acclimatation du bass Florida recquiert quelques caractéristiques aquatiques: autant sur le plan du climat, justement, que du baitfish et donc de la nouriturre. De ce fait, l’essai d’introduction dans le lac Champlain, dans l’Etat de Illinois se traduisit par un échec. En ce qui concerne les états froid du nord des USA, comme Wisconsin, Michigan y Minnesotta, les bass nordiques à croissance lente paraissent bien mieux adaptés.

Même si c’est à cause des conditions particulières de chaque plan d’eau et de la saison, de la météo ,en général les bass de Floride fraient une à deux semaines avant leurs congénères nordiques. Cette petite avancée suppose un grand avantage pour les alevins quand ils doivent se procurer de la nouriturre. Les floridanus commencent aussi plus tôt que les nordiques un régime de protéines (baitfish, etc) ce qui contribue à un taux de survie bien plus élevé. Quand ils sont à l’âge adulte, les Floridanus paraissent moins vulnérables au manque de poisson fourrage (blancs), puisqu’ils sont mieux adaptés à consommer des perches soleils et d’autres types de baitfish.

A partir de son deuxième anniversaire, un Florida Bass grandit beaucoup plus vite qu’un nordique. Quand ils furent introduits en Californie et au Texas, et après 6 ans de récolte de preuves, les études montrèrent des résultats évidents: les bass de Florident grandissent plus vite et mieux (x3) que les bass nordiques. [ça a déjà été dit, nan ?]

Quelques bass de Floride préfèrent un habitat moins profond que les nordiques, les rendant plus vulnérables à la vue des pécheurs. Mais le fait qu’ils soient moins disposés à attaquer des leurres augmente la difficulté de leur capture. Même si dans quelques plans d’eau l’introduction de bass Florida fut présentée comme un danger, dans de nombreux plans d’eau ce fut une bénédiction pour les bassfishers.

( Traduction Kevin Brunet )

Links:

Black Bass Triploides

Super Basses Hibridos F1

El Gen Floridanus y la Talla del Bass

Repoblaciones de Bass

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s